Bonjour et bienvenue à tous,
Bienvenue particulièrement à vous, mon Père.


"Ma paroisse est une paroisse comme les autres. Toutes les paroisses se ressemblent. Les paroisses d'aujourd'hui naturellement" ainsi débute "Le journal d'un curé de campagne" de Bernanos. L'écrit de Bernanos n'est pas un rapport sociologique et si les paroisses se ressemblent, elles ne sont quand même pas pareilles.
Notre Paroisse Saint Michel d'Ossau regroupe 10 clochers débordant un peu le canton d'Arudy avec Buziet
Notre communauté ressent une immense gratitude envers notre Évêque qui, malgré le petit nombre de prêtres sur le Diocèse, a bien voulu vous nommer à sa tête.
Votre nouvelle paroisse, Mon Père, a le vif plaisir de vous accueillir aujourd'hui et vous souhaite la plus fraternelle des bienvenues. Vous la découvrirez au fil d'un temps que nous souhaitons long chez nous. Je ne vous ferai pas un portrait achevé de notre communauté paroissiale afin que vous puissiez la découvrir et l'aimer par vous-même.
L'Eglise célèbre aujourd'hui la fête du Christ-Roi. Un prêtre avait un jour conclu son homélie en pareil jour en disant : "Aimez vos prêtres". Nous essayerons, avec toute notre bonne volonté, et vous nous pardonnerez, mon Père, si nous n'y parvenons pas toujours et de manière continue, de mettre en pratique cette recommandation.
A travers la célébration des sacrements, la prière et les rencontres, vous nous guiderez vers le Seigneur, nous tous, avec nos différences d'origine et de condition. Nous sommes persuadés que vous serez "tout à tous" comme dit Saint Paul. Sans oublier les familles éloignées du chef-lieu de canton, vivant dans nos villages et nos hameaux.
A nous, communauté de St Michel d'Ossau, d'accueillir au mieux notre nouveau Pasteur, qu'il trouve parmi nous des foyers d'écoute et de paix. Un prêtre, c'est comme l'amour, il ne s'use que si on l'utilise mal. Et puis, nous devrons lui permettre de se ressourcer, toute la communauté chrétienne est concernée en se mettant humblement avec lui au service de la mission, chacun selon nos capacités.
Père, je salue votre famille ainsi que vous tous, vos paroissiens de Sainte Quitterie. Comme Abraham à qui Dieu a dit "Quitte ton pays. ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t'indiquerai", votre Père, Pierre Sallenave, vous quitte pour nous conduire.
Je sais le déchirement que provoque son départ. Je sais que beaucoup d'entre vous ont pleuré à cette annonce je sais que des familles espéraient qu'il fasse faire la communion à leurs enfants qu'il a baptisés... Votre présence si importante, aujourd'hui, prouve votre attachement à lui. Je ne peux que vous exprimer un grand merci. Et Père, en notre nom à tous, je vous présente notre immense reconnaissance pour avoir accepté de mener votre mission auprès de nous.

Chantal Lafargue.